Les choses à faire et à voir à la Nouvelle Orléans

Les endroits à visiter absolument dans le Big Easy

La Nouvelle Orléans à cet aura de grandeurs de décadence et c’est également l’endroit où le Bon temps ne cesse de rouler. La Nouvelle-Orléans vous rappellera forcément les Caraïbes, si vous y êtes allés. Que faire à par faire la fête sur Bourbon street, faire du shopping bien sûr découvrez le shopping à la Nouvelle Orléans. Certains se demandent pourquoi visiter la Nouvelle Orléans, mais est ce la bonne question.

Quelqu’un devrait plutôt se demander, quand visiter la Nouvelle Orléans, avez-vous déjà songer d’y aller pour le Mardi Gras avec d’autres gars ou filles en quête de souvenirs qui dureront le reste de votre vie. Quoi qu’il en soit nous avons de quoi vous aidez à bien vous préparer. D’abord l’endroit à une culture variée, elle possède un riche héritage au niveau culinaire.

Vous trouverez ici des bijoux uniques, des cocktails très exotiques et une ambiance comme nul part ailleurs. Le visiteur découvrira l’endroit qui a vu naitre le Jazz, les Po-boys et le cocktail nécrologique. Préparer votre voyage dans le Big Easy, soyez prêt à visiter et à découvrir le meilleur de la Nouvelle Orléans.

Jackson Square

Jackson Square

Jackson square se trouve au centre du French Quarter pas très loin du Mississippi comme la Place Jacques Cartier à Montréal... mais la comparaison s’arrête là. Ici vous avez les touristes d’un côté et ceux qui aimeraient faire de l’argent avec les premiers. Il y a d’abord les Street Artists, c'est-à-dire les mimes, les jongleurs… puis les tireurs de bonne aventure qui y crèche. Mais nous sommes à la Nouvelle Orléans et dans le French Quarter, donc toute proportion faite c’est plus calme qu’ailleurs dans le coin.

Jackson Square, c’est un petit parc avec une statue d’Andrew Jackson, avec une belle cathédrale comme image de fond. Vous pouvez venir ici prendre une pause, car vous êtes à quelques pas de Bourbon et Royal street, ainsi qu’un nombre impressionnant de centre d’achat à saveur locale.

Brando Stella

Pour les amateurs de cinéma, il y a à proximité les appartements Pontalba construit en 1840 au coût de $300,000 par la Baronne Pontalba, ces derniers sont au centre du roman et surtout du Film un Un tramway nommé Désir. À chaque année lors du festival Tennessee Williams, il y a un concours qui consiste à crier Stella, comme Marlon Brando dans le film d’Elia Kazan qui date de 1951… mais qui fait encore beaucoup parler et crier de toute évidence.

Avis aux intéressés, vous n’êtes pas obligé de tombé à genoux et déchirer votre chemise avant de crier Stella comme Marlon Brando… mais ça peut aider. Nous incluons une photo de la légende du cinéma Américain pour ceux qui désireraient se transformer en Stanley Kowalski pour l’Halloween, vous remarquerez que le costume est très basic.

Quand visiter la Nouvelle Orléans

Donc la Nouvelle Orléans est une ville pour faire la fête. Commençons donc,  par l’évènement qui distingue la ville des autres villes Nord Américaine… le Mardi gars. De toute les attraits touristique, celle-ci est de loin la plus importante, mais elle est éphémère… elle débute 12 jours avant le Mardi Gras, puis on la met au placard pour une autre année. Vous aurez deviné que les meilleurs hôtels affichent complets, pratiquement une année à l’avance et les vols en direction du Big Easy peuvent être rare si vous ne réservé pas également longtemps d’avance.

Puis tout le monde se remet en mode fête pour la St Patrick, si vous êtes Irlandais vous savez de quoi je parle. C’est moins couru que le Mardi Gras, mais réservez tôt quand même.

La Nouvelle Orléans est le berceau du Jazz, donc c’est tout à fait normal qu’il y ait plusieurs évènements en connexion avec cette réalité. D’avril à juin chaque années au célèbre Louis Armstrong Park qui est à quelques pas du French Quarter, vous avez des concerts gratuits les jeudis, il y a de la bouffe et des cossins à vendre.

En avril vous avez le Jazz and Heritage festival. C’est un des plus grands festival de Jazz en Amérique du Nord, 12 scènes et une belle brochette des plus grands noms du genre, plus d’autres style musicaux, il est légendaire et si vous êtes dans le coin procurez-vous des billets.

Summer fest

En juillet un autre évènement relié au Jazz a lieux. C’est le Satchmo SummerFest… trios jours de performance sur scène, plus des ateliers sur le Jazz, ainsi qu’un défilé.

En septembre un évènement qui porte le surnom de Mardi Gras Gay a lieux chaque année à la fête du travail. En fait l’évènement se nomme Southern Decadence et c’est un évènement qui bien que moins connu que la version de février attire une foule bien garni en provenance de partout sur le globe. Donc une autre occasion de laissez le bon temps rouler.

En octobre le Crescent City Blues & BBQ festival vous attend au Lafayette Square park. Des musiciens de Louisiane et du Mississippi se produisent sur scène gratuitement et pas très loin des kiosques de bouffe de rue sauront rassasier les amateurs de Blues. Lafayette Square est situé à mi-chemin entre le Superdome et le Outlet collection at Riverwalk.

Fin octobre l’Halloween est célébré ici et avec panache. Une foule de gens avec des costumes aussi dément les uns que les autres se glisse sur bourbon street et prouve qu’ici il faut laissez le bon temps rouler. Prenez note qu’au même moment un évènement qui va main dans la main avec l’Halloween, se déroule ici. Que diriez-vous d’assister au Voodoo music experience. L’évènement se déroule au même moment et offre à ceux qui oseront s’y rendre une expérience musicale, culinaire et des objets… disons artisanales.

Le Deep South

Visite du quartier du Garden District
St Charles streetcar

A l'opposé du French Quarter, avec ses maisons aux couleurs vives, de ses cours secrètes et de ses ruelles étroites, il y a le Garden District. C’est ici que se trouve les maisons blanches à colonnades qui sont emblématique du Deep South, elles sont entourées de jardins à la flore luxuriante.

Le Garden District est le quartier chic de la ville, il a vu le jour en 1803, soit après le rachat de la Louisiane par les États-Unis. Parmi les personnalités qui habitent ici, notons; Drew Brees, Sandra Bullock, Nicolas Cage, John Goodman, Archie Manning, Eli Manning, Peyton Manning et Anne Rice, Mark Twain a déjà habité ici.

Une visite du Garden District s’impose et pour vous y rendre vous devrez prendre le St Charles Streetcar. Vous pourrez sauter à bord au coin de Canal St et de Carondelet St. Ce nom ne vous dit rien, sauf que de l’autre côté de Canal St, cette rue se nomme Bourbon St. Celui-là doit vous dire de quoi, n’est-ce pas! Puis le petit tramway se dirigera vers le Garden District, après avoir tournoyé autour de Lee Circle, nommé ainsi car au centre il y a un monument dédié au Général Robert E. Lee, le tramway empruntera le St Charles Avenue.

Restaurant Commander Garden district

Vous avez dû voir cette avenue au cinéma souvent, car on ne peut pas faire plus typique qu’ici. Quand vous arriverez au coin de Polymnia, vous remarquerez à votre gauche The avenue Pub, un pub avec un foyer, une terrasses au deuxième et de bières de micro-brasserie. À ce moment vous êtes encore sur une rue commerciale, puis soudainement vous voyez apparaitre de vieilles maisons coloniales, vous voilà dans le Garden district. Portez attention à la rue Washington car c’est ici que vous allez descendre.

Il existe un site qui se nomme Free Tours on Foot, ce site facilite les contacts entre différents guides pigistes et les visiteurs désirant prendre une marche dans le coin avec quelqu’un qui vous pointe sur les trucs intéressants. Après la visite vous laissez soit un généreux pourboire si vous avez trouvé le travail du guide 5 étoiles, sinon quelques billets avec la face de George Washington dessus feront l'affaire.

Lafayette Cemetery #1
Cimetière Lafayette

Bien qu’il existe d’autres cimetières qui mériteraient une visite, c’est celui-ci qui est le plus souvent visité et pour cause.  Il est situé une rue au sud de St Charles avenue et il bordé par Washington d’un côté et par 6th de l’autre. C’est d’ailleurs sur ces deux rues que sont situés les deux accès du cimetière.

La construction du cimetière débuta en 1832 et dès 1833, il était en opération. Il y a au-delà de 1000 tombes et mausolées ici 7000 personnes enterrées ici. L’endroit a été vu souvent au cinéma et à la télé, récemment dans NCIS: New Orleans. Récemment Mark Ruffalo, Ryan Reynolds et  Samuel L. Jackson ont été aperçu par des visiteurs.
Ici aussi vous pouvez faire une visite guidée et sur le site Free Tours on Foot, vous trouverez un parcours pour ceux qui désirent visiter en solo.

Freenchmen street

Frenchmen street
Faubourg Marigny

Lorsque les universitaires en boisson, élirent Bourbon street comme étant une destination du Spring Break, la communauté des musiciens fit un mouvement latéral en direction de Frenchmen street. C’est dans le quartier historique de Faubourg Marigny et à quelques pas du French Quarter et vous y trouverez des boites comme DBA.

La boite porte les initiales de Glen David Andrews, ce Jazzman qui est revenu de loin. Il se pointe sur scène à l’occasion, surtout les lundi soir.  Vous y trouverez également le Snug Harbor, un bistro Jazz. C’est un bon endroit pour commander un hamburger, une fritte, une bière et écouter du bon Jazz. Le Blue Nile présente de bon bands et l’atmosphère est à la fête.

Si vous décidez de casser la croute The Three Muses, vous offre de la cuisine espagnole, méditerranéenne et des Tapas, comme à Barcelone. L’atmosphère est géniale, il y a un band qui joue de la musique décontracté et un bar élégant. Si vous avez veillé et que vous désirez reprendre des forces avant de retourner à votre hôtel, il y a la Marigny Brasserie. Ici c’est l’endroit pour déguster du Southern / soul food, du Cajun, du Créole et pour ceux qui ne sont pas en mode découverte / exploration, ils ont également des sous marins.
DBA. 618 Frenchmen St, New Orleans, LA 70116,
Snug Harbor 626 Frenchmen St, New Orleans, LA 70116
The Blue Nile 532 Frenchmen St, New Orleans, LA 70116
The Three Muses. 536 Frenchmen St, New Orleans, LA 70116
Marigny Brasserie. 640 Frenchmen St, New Orleans, LA 70116

Bourbon Street

Bourbon street

Comment parler de la Nouvelle Orléans et passer Bourbon Street sous silence. Situé dans l’historique French Quarter, la rue s’étire sur 13 pâtés de maison, soit de Canal street à Esplanade avenue. L’artère est surtout connue pour ses bars, ses boites de danseuses et la meute de touristes à moitié ivre qui y déferlent chaque année pour le Mardi Gras, le Spring Break, n’importe quelle partie à domicile des Saints, le 4 de juillet et n’importe quelle bonne excuse qu’on peut trouver.

Durant le Mardi Gras, les visiteurs peuvent s’offrir trois boissons du coin à savoir le hurricane cocktail, le résurrection cocktail et le Huge Ass Beers, autrement dit la bière Gros Cul… sans commentaire. Les restos qui mérite notre attention sont le Galatoire's, bien que Jean Laffite's Blacksmith Shop et le Old Absinthe House sont aussi très populaire.

Depuis 1996, une loi qui a été voté dans le but de réduire le tapage nocturne a eu un effet assez négatif sur l’atmosphère qui rendait la rue célèbre. Les bands de Jazz qui donnaient des concerts gratuit sur la rue, sont dorénavant interdits. Ceci a eu pour effet de refroidir l’atmosphère, mais soyons sérieux lorsqu’un événement majeur se pointe en ville, la police se veut un peu plus indulgente.

Art District

Art district

Ce district historique se nommait anciennement le district des entrepôts. Ce quartier qui était tombé à l’abandon comme un tas d’autres en Amérique du nord a connu le phénomène de la gentrification. Sa transformation a débuté en en 1976 avec l’ouverture du Contemporary Arts Center, la galerie a su profiter de l’espace de 10,000 pieds carrés que lui offrait un entrepôt laissé à l’abandon. Ceci eu un effet boulle de neige, aujourd’hui au delà de 25 galeries d’art ont pignon sur rue ici, la majorité étant sur Julia street.

Les grands entrepôts laissés vacants, ont également permis que le Musée de la Deuxième Guerre Mondiale voit le jour, le musée mets surtout de l’emphase sur le débarquement de Normandie. La raison qu’un musées de la sorte ait vu le jour ici, malgré le fait que la ville n’a pas un passé associé à l’histoire militaire du 20ième siècle est le fait que le bateau de débarquement le plus connu, le Higgins boat a été conçu, testé et construit à la Nouvelle Orléans.

Côté resto nous avons la crème de la crème avec des prix qui vont avec cette distinction. Le premier à ce pointer en ville fut le Chef Emeril, d’autres ont suivit dans son sillon. Parmi ceux-ci nous avons Tommy's Cuisine, 7 On Fulton, Cochon and Cochon Butcher, La Boca, Rio Mar,  a Mano Italian Restaurant et bien sûr Leonardo's Trattoria. Pour prendre un verre et écouter de la musique, il y a Howlin’ Wolf, qui malgré le nom qui suggère du Blues de Chicago…c’est plutôt du Rock qui se joue ici, malgré que certain soir, il y a du Blues et du Jazz.
Musée de la Deuxième Guerre Mondiale. 945 Magazine St, New Orleans, LA 70130
Howlin’ Wolf. 907 St. Peters St.
7 On Fulton. 701 Convention Center Blvd
Rio Mar. 800 S Peters St
Tommy's Cuisine. 746 Tchoupitoulas St.
Cochon and Cochon Butcher. 930 Tchoupitoulas St
Leonardo's Trattoria. 709 Saint Charles Ave

Cocktails

La Nouvelle Orléans a offert au monde plusieurs cocktails tels le Sazerac, le Cocktail nécrologique et le Ramos gin fizz. Il serait donc impoli de ne pas rendre hommage à ses merveilleux cocktails et quoi de mieux pour y arrivé que de le faire dans un des nombreux bars ; dont Cure un bar haut de gamme, situé dans Uptown, Freret qui travaille fort à remettre l’art du mix à la mode. Pour ceux qui désirent visiter une place qui possède beaucoup d’histoire nous vous suggérons French 75, situé dans le French Quarter.

L’endroit a fait la liste des 25 meilleurs bars des États-Unis, du magazine Gentleman Quarterly ou si vous préférez GQ.  C’est également au French 75 que vous trouverez Chris Hannah, un barman de réputation international, il ne fait pas juste préparer le drink il en fait un spectacle. Vous pourriez également vous rendre à l’Hôtel Monteleone, prendre votre Sazerac.

Chriss Hanna
Chris Hannah du French 75

La construction de l’Hôtel Monteleone  remonte à 1886 et il est resté la propriété de la famille du même nom jusqu’à nos jours, avec ses 570 chambres répartis sur 17 étages il domine le French Quarter. C’est là que se trouve le  Carrousel Piano & Lounge qui comme son nom le suggère est un bar qui tourne et vous offre une vue 360° de la pièce, dans lequel il se trouve, pas de la ville, non, de la pièce. Le décor qui vous attend par contre est typique de la Nouvelle Orléans tel qu’elle est décrite dans les westerns, ce qui plus est l’endroit est célèbre. Parce que plusieurs auteurs du Sud l’ont immortalisé dans leurs œuvres parmi ceux-ci nous retrouvons; Tennessee Williams avec The Rose Tatoo, Ernest Hemingway avec Night Before Battle et nous pourrions en nommée une douzaine d’autres. Donc la place a du panache, allez y siroter un Ramos gin Fizz ou Cocktail nécrologique et vous ferez parti de l’histoire… le temps d’un drink… ou deux.

French 75. 813 Bienville St, New Orleans, LA 70112
Cure. 4905 Freret St, New Orleans, LA 70115
Hôtel Monteleone. 214 Royal Street, New Orleans, LA 70130-2201.

Tales of the Cocktail

Certains pourraient argumenter, mais semble-t-il que le truc que l’on a baptisé Cocktail serait une invention de la Nouvelle Orléans. Quoi qu’il en soit à chaque année en juillet se déroule un évènement qui se nomme Tales of the Cocktail.

Des mixologistes de renom et des barmen d’un peut partout convergent sur le French quarter. Ces derniers, opérant d’une douzaine de bars, de restos et d’hôtels offrent au public des mix sortant de l’ordinaire… il y a même des conférences et ateliers.

 

Shopping dans le Big Easy

Magazine street

Pour ceux et celles qui aimeraient allez visiter la Nouvelle Orléans, mais forcément quand c’est le Mardi Gras, nous avons regardé objectivement ce que la ville a à offrir. Beaucoup vous diront qu’a la Nouvelle Orléans il faut Laissez le bon temps rouler, bon d’accord, le soir venu il y a plein d’endroits pour prendre un verre, écouter du Jazz et effectivement…  Laissez le bon temps rouler. Mais le jour, il y a des choses à faire qui méritent notre attention.

Rare sont ceux qui vont en voyage et qui ne rapporte rien. Que ce soit trouver de petits trucs pour donner à nos proches ou encore trouver un objet quelconque… une antiquité, peut-être ou un vêtement original… bref nous aimons magasiner.

Venez magasiner à la Nouvelle Orleans

 

Steamboat Natchez

Steamboat Natchez Mississipi Cruise

Le Steamboat Natchez est un bateau à aube tel qu’il y en avait à l’époque de Mark Twain. Celui-ci ne transporte pas de coton et il ne relie pas les villes situé sur le Mississipi. Il propose une gamme de croisières sur le Mississipi, elles durent en moyenne deux heures et il y a toujours du Jazz live à bord. Les Dukes of Dixieland interprètent la musique qui a rendu la Nouvelle Orléans célèbre. Chaque forfait permet de jumeler sa croisière avec un repas, comme le brunch du dimanche matin.

L’embarquement se fait au bout de la rue Toulouse, c’est facile à trouver la billetterie  est haute de trois étages et à la forme d’un phare. Pour vous situer, c’est juste une rue plus loin que Jackson Square dans le French Quarter. Si vous cherchez sur Google Map ou un GPS, écrivez simplement 400 Toulouse Street, New Orleans, LA, 70130.

Po-Boys

Parkway bakery

Visiter les musée, les parcs, prendre en photos les monuments, mais déguster une spécialité locale peut également être perçu comme une visite. Pour apprécier la culture locale, c’est bien de sortir des sentiers battus, plusieurs sont tombés en amour avec le Big Easy après avoir mangé un Po-Boys. C’est un sandwich fait sur un pain baguette, avec une généreuse portion de mayonnaise et rempli d’huitres ou de crevettes frittes.

Maintenant où trouver le meilleurs Po-Boys? Certains diront qu’ils se trouvent au Parkway Bakery & Tavern, situé au 538 Hagan Ave,70119.

Bien que Domilise’s n’est pas eu la visite du president Obama, plusieurs considèrent qu’ils ont les meilleurs Po-Boys, mais les prix ont grimpés depuis un bout. Le dernier sur la liste est Mahony's Po-Boy Shop, au 3454 Magazine Street, il est situé dans une vieille maison très accueillante et se serait un bon endroit pour vous arrêter si vous avez opté pour faire du shopping sur magazine street.

Si vous passez en ville en novembre, il y a depuis 2007 l’Oak street Po-boy Festival. 30 kiosques et au de là de 40,000 visiteurs viennent faire la fête dans le district de Carrollton.