Voir Paris autrement

Les meilleurs boites de Jazz de Paris

Bien que le Jazz ait vu le monde en Nouvelle Orléans, il s’est répandu en Europe et surtout en France au lendemain de la Grande Guerre. Car à ce moment  plusieurs musiciens Black décidèrent de s’établir à Paris, d’abord parce que les Français les traitaient en égal et surtout que leur musique suscitait un plus grand engouement qu’en Amérique.
Durant l’entre guerre les boite de Jazz les plus Hot se trouvait dans l’ancien Montmartre, puis le genre musical se répandit dans d’autres arrondissement. Le Jazz en France est fermement implanté, il y a au dessus de soixante dix festivals de Jazz en France chaque années. Voici les meilleures boites de Jazz et d’autres qui méritent un coup d’œil.

Duc des Lombards

Ducs des Lombards

Le Duc des Lombards est situé sur la rue des Lombards et existe depuis 1980. C’est l’endroit qui sert de référence pour gauger les autres boites, selon certains. On y trouve une programmation de qualité et les frais d’entrée reflètent cette réalité. Parmi les grands noms qui ont défilé ici notons ; Steve Swallow, Michele Hendricks et Paolo Fresu.

L’endroit est connu pour favorisé le format Free Jazz. Vous retrouverez une ambiance et une acoustique qui justifi le prix d’entré.
42 rue des Lombards, 1st arrondissement, Paris. Tel. 01.42.33.22.88.
Admission: € 19-25, selon l’artiste invité

Autour de Midi... et Minuit

Autour de Midi... et Minuit

Situé au pied de la butte Montmartre, Autour de Midi... et Minuit vous offre deux espaces très distincts; d'une part, un restaurant traditionnel, ainsi qu’une cave voutée au sous sol, un club de jazz mythique, à l'ambiance privée. Ceux qui recherchent un endroit rappelant les lieux mythiques des années 20 et 30, se croiront transporté à cette époque, car  le mobilier tout de bois orné et les murs en pierres rappellent le vieux Paris. Notez tout de même que la boite a vu le jour en 2001, donc vous ne foulerez par le même sol que les grands du passé, mais l’ambiance est géniale.
Autour de midi… et Minuit
11, rue Lepic, 18th arrondissement, Paris. Tel.: 01.55.79.16.48

New Morning

New morning

Dès le début, soit en avril 1981, le New Morning nous a présenté une programmation toute étoile, en commençant avec Richie Haven qui fut la vedette de son gala d’ouverture. Par la suite l’endroit a vu défiler; Ron Carter, Chet Baker, Art Blakey, Stan Getz, Michel Petruccianni, McCoy Tyner et ça ne finit plus. Tou cela grâce à la propriétaire des lieux; Eglal Farhi, ancienne journaliste, qui a fait de ce bar un endroit où le jazz s'écoute, se partage et se vit. Pourtant cette boite  perdu dans la rue des Petites-Écuries, étroites et sans grâce, à quelques encablures des Folies Bergères et des grands boulevards, est chaleureuse.

Le New Morning est une des boites les plus populaires de Paris et malgré le fait que l’endroit a une capacité de 300 places, nous y trouvons tout de même une ambiance intimiste. Tout comme dans les boites de Greenwich village, achetez vos billets d’avance et arrivé tôt.
7-9 Rue des Petites Ecuries, 10th arrondissement,
 Tel: 01 45 23 56 39.
Métro : Station Château d’eau (ligne 4)
Admission: € 10, approx.

Le Caveau de la Huchette

Caveau de la Huchette

Le Caveau de la Huchette, cave mythique de la rive gauche, est un bar jazz à l'ambiance tamisée offrant un espace dansant. Le patron; Dany Doriz ancien vibraphoniste accueille chaleureusement ses clients. L’endroit est associé à l’histoire de France et du Jazz, faisons un bref survol rapide. Donc, bien avant 1551, l'immeuble portant le N° 5 de la rue de la Huchette fut le lieu de rendez-vous des Rose-Croix et des Templiers et en 1772 il fut transformé en loge secrète franc-maçonnique.

Bon maintenant nous allons faire un saut en avant qui nous mènera après la libération en 1945. C’est alors la fête, il y a plein de G.I. qui ne demande pas mieux de s’éclater. Le Caveau de la Huchette fera alors sont entré dans l’histoire du Jazz Parisien, l’endroit verra défiler sous ses voûtes, les plus célèbres Jazzmen de l’époque ; Georges Arvanitas, Milt Buckner, Claude Bolling, Art Blakey and his Jazz Messengers, Bill Coleman, Al Copley, Count Basie, Wild Bill Davis, Sacha Distel, Dany Doriz, Harry Sweet Edison, Panama Francis et ses Savoy Sultants, Lionel Hampton, Scott Hamilton, Detroit Gary Wigginn, Duffy Jackson, Marc Laferrière, Guy Lafitte et la liste ne fait que s’allonger.  

L’endroit a été vu au cinéma, tantôt dans les Tricheurs de Marcel Carné ou encore Rouge Baiser de Vera Belmont, ainsi que La première fois de Claude Berri. L’ambiance exceptionnelle du club évoque celle de la grande époque du Cotton Club et du Savoy.
Caveau de la Huchette: 5,rue de la Huchette.
Métro : Station St Michel (ligne 4), Station Cluny – La Sorbonne (ligne 10)

Le Sunset Sunside

Le sunset Sunside

Voici une autre boite qui fait partie du Trio des bars jazz de la rue des Lombards. Situé au coeur de Paris, entre le Forum des Halles et le Centre Georges Pompidou, le Sunset Jazz-Club, créé en 1983 par Michèle et Jean-Marc Portet, est le premier club à s'être installé rue des Lombards. En 1989, Jean-Marie Balzano en reprend la direction artistique après avoir dirigé le Magnetic Terrasse et épousé Dee Dee Bridgewater.

Avec Jean-Marie Balzano la programmation devient beaucoup plus internationale. Le Sunset est le lieu de passage incontournable des musiciens américains en tournée en Europe. Un soir, Miles Davis et Herbie Hancock débarquent au club et saluent l'atmosphère conviviale et généreuse de l'endroit. Le Sunset est aussi le repaire de Steve Lacy, Steve Grossman, Frank Morgan, Tal Farlow, Lee Konitz, Benny Golson et tant d'autres. L'ambiance y est très intimiste, et ses murs transpirent l'histoire du Jazz depuis maintenant 30 ans.  
Sunset-Sunside
60, rue des Lombards
Paris 1er arrondissement
Métro Station Chatelet – Les Halles (lignes 1, 4, 7 et 11)
RER Station Chatelet – Les Halles (lignes A, B et D)

Le Bilboquet

Depuis 1947 L'établissement renvoie au Saint-Germain-Des-Près des années jazz. Le Bilboquet, l'un des rares survivants de l'époque glorieuse, est un ancien club qui programme du jazz des années 30 par des artistes français et reçoit un public de connaisseurs. Les concerts se déroulent souvent en trois parties d'une heure environ.
Le Bilboquet
13, Rue Saint-Benoît
75006 Paris
Métro: Saint-Germain-des-Prés

Retour à Paris, si vous êtes arrivés par là et que vous désirez y retourner. Sinon, nous avons encore plein de trucs à vous faire découvrir

Hippocampus

Hyppocampus

Situé au 81 du boulevard Raspail à Paris, l’ Hippocampus vous propose ses soirées Jazz chaque vendredi et samedi soir depuis 1981.Ce lieu atypique, où les musiciens jouent au milieu des convives, attire depuis près de trente ans les plus grands noms du jazz : Maxim Saury, Georges Arvanitas, Marcel Zanini, Olivier Lancelot, Pierre Calligaris Stéphane Guerault, Eric Luter, Pascal Perrin, Philippe de Preissac, Michel Chrichton, Fabrice Zamarchi, Pierre Lacombe, Jean-Loup Feltz, Jimmy Domange et bien d'autre…
Hippocampus
81, bd Raspail
75006 Paris
Métro: Rennes, Saint-Placide, Sèvres-Babylone.

- -

La Balle au Bond

Balle au bond

Au 3 quai Malaquais, sur la rive gauche, vous trouverez une péniche amarrée à un quai. Donc à l'abordage de la Balle au Bond, la nouvelle péniche culturelle nichée entre le Pont des Arts et l'Académie Française. Vous aurez une vue formidable du Louvre et de Notre Dame, vous verrez passer les bateaux mouche, tout en vous laissant bercer au son du Jazz.
Balle au Bond
Péniche - 3, quai Malaquais
Metro Pont neuf
75006 Paris
Entrée: 5-10 €

- -

-