Les choses à voir et à faire à Madrid

L'essentiel des endroits à visiter à Madrid

Quelles sont les choses à faire et à voir à Madrid ? Capitale de l’Espagne, Madrid compte 3,5 millions d’habitants et accueille 10 millions de visiteurs annuellement. Madrid a une réputation de ville jeune, agréable et festive, elle occupe une position géographique centrale et connaît une importante activité touristique, grâce à son centre historique et à ses nombreuses possibilités d’hébergement. Madrid est une ville cosmopolite qui associe les infrastructures les plus modernes, à un immense héritage culturel et artistique, étalé sur plusieurs siècles d'histoire. Parmi les choses qui n’apparaissent pas toujours dans les guides touristiques, il y a les bars à Tapas, en effet Madrid regorge de Bar à Tapas, que sont les Tapas ? Ce sont de petits amuse-gueules que vous désirerez absolument essayer, car ils sont typiques de la place. Certains endroits qui servent de la boisson en offre gratuitement.

Vous trouverez la majorité des magasins de cadeaux et de souvenirs dans les rues autour de Sol et de la Plaza Mayor. Il y en a également beaucoup sur la Gran Vía. Les maillots du Real de Madrid sont des cadeaux typiques de Madrid. Pour des choses fabriquées à la main ainsi que des peintures, essayé le quartier de la Latina.

N’oubliez pas non plus que les espagnols veillent tard et le soir c’est la fête. Parmi les places les plus fréquentées des fêtards, il y a les quartiers comme le Barrio de Huertas ou le Barrio La Latina.

Quand Visiter Madrid ? Automne (septembre et octobre) : c'est la meilleure période de l'année pour être à Madrid puisqu'il fait beau et les températures sont douces. Mai est également une  bonne période car Madrid est en fête.

Le musée national du Prado

Musée du Prado

L’édifice construit en 1785, par l’architecte Juan de Villanueva, devait originalement servir à entreposer le cabinet d’histoire naturel. Ferdinand VII, sous l’insistance de sa royale épouse la reine Maria, transforma l’endroit en musée de la peinture et de la sculpture et le musée ouvrit ses portes en novembre 1819. Une parti importante de sa collection, lui parvint au 19ième sicle lors de la fermeture du Museo de Arte Moderno, parmi les pièces figure des œuvres de Madrazo, Vicente López, Carlos de Haes, Rosales et Sorolla. Aujourd’hui on y retrouve des chefs-d'oeuvre de géants de l´Art occidental tels que Goya, Jose de Ribera,Velázquez, Greco, Albrecht Dürer, Titien, Raphael, Rubens et Bosch. Le musée conserve également une fabuleuse collection de statues romaines et grecques.Au- delà de ces individualités, le Musée du Prado est riche en Primitifs Flamands ; en Renaissance Vénitienne ; en peinture Baroque espagnole, flamande, italienne et française. Vous pouvez y accéder via la Porte de Jerónimos, la Porte de Murillo et la Porte de Goya Alta.

Le musée national du Prado.
Calle Ruiz de Alarcón, 2328014 Madrid
Prix d'entrée Général: 14 € Générale, 23 € avec  guide officiel.
L'entrée comprend l'accès à la Collection et aux expositions temporaires, simultanées au jour de la visite
Du lundi au samedi de 10h00 à 20h00. Dimanches et jours fériés de 10h00 à 19h00
Fermé: Le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
Horaires d’ouvertures spéciaux De 10h00 à 14h00 : Le 6 janvier, le 24 et le 31 décembre.

Métro: Station de Banco de España et Atocha.
Autobus: Lignes 9, 10, 14, 19, 27, 34, 37 et 45

Le Palacio Real

Palacio Real de Madrid

Situé sur l’emplacement de l’ancien Alcazar royal détruit par le feu en 1734, le Palacio Real fut achevé en 1755. Le Palais royal de Madrid malgré ses 3000 chambres et le fait qu’il couvre environ 135 000 m² au cœur de la capitale, est un palais aux fonctions uniquement protocolaires, le roi Juan-Carlos et son épouse Sofía de Grèce, ainsi que le prince Felipe et sa famille, résidant en fait dans le complexe du palais de la Zarzuela.

Le Palais Royal de Madrid est une des résidences royales les plus somptueuses d´Europe. Le nouveau palais fut construit comme symbole de la continuité de la monarchie espagnol. Le palais est l'un des plus grands de toute l'Europe occidentale après celui du Louvre, il a trois étages et trois entresols, sous le plafond de chacun des étages principaux.

Il compte 44 escaliers, plus de 30 salles principales, ainsi que diverses collections royales de grande importance historique, y compris l'Armurerie royale avec des armes et des armures datant du 13ième et la plus grande collection mondiale de Stradivarius. Il dispose en outre d'une série de jardins adjacents, à l'est du palais se trouve la Place de l'Orient. Au sud existe une immense place, la Plaza de la Armería, entourée par les ailes du palais. Au sud de cette place se trouve la Cathédrale de l'Almudena.

Les éléments majeurs du palais sont; la salle du Trône, le Patio et la porte du Prince, le quartier de Charles III, la salle des Miroirs, la salle des Colonnes, la salle des Hallebardiers et l'Armurerie Royale
1 avril au 30 septembre De Lundi au Dimanche De 10:00 au 20:00
1 octobre  au 31 mars De Lundi au Dimanche De 10:00 au 18:00

Fermé : 1er et 6 janvier, le 22 avril, le 1er mai, le 12 octobre, le 9 novembre et les 24, 25 et 31 décembre.
Tarif général: 10€

Le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía

Le musée des arts reine Sofia

Cet hôpital datant du 18ième siècle a été complètement rénové et est devenu un musée en 1992. Sa façade offre désormais à la vue des visiteurs, deux ascenseurs dans des cages de verres, avec la vieille façade retapé… un look intéressant.  C’est aujourd’hui la résidence  de Picasso, Miró, Dalí et plusieurs autres artistes iconique du XX siècle. Une partie de sa collection provient du Prado, aujourd’hui le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía est en fait le musée d’Art moderne et contemporain de Madrid. Sur de deux de ses quatre niveaux vous trouverez la collection permanente qui comprend des œuvres abstraites et pop, entre autres. Les deux autres sont réservées aux expositions temporaires. Le joyau de sa collection est la célèbre Guernica de Picasso, elle fut présentée pour la première fois à Paris lors d’une exposition, dans le but de dénoncer la guerre civile Espagnole. La toile prit ensuite la route de New York où elle resta jusqu’en 1981selon le souhait de Picasso qui ne désirait pas que la toile soit exhibé en Espagne, tant que la démographie soit rétablit.

Les parmi autres pièces majeures du musée, nous trouvons la Femme en bleu, également de Picasso, l’énigmatique Portait II de Miro et Paysages de Cadaqués de Dali qu’il peigna durant sa visite estivale dans la dite ville. Des œuvres de José Solana et de Francis Bacon ajoutent du poids à la collection.
Le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía  Calle de Santa Isabel, 52, 28012 Madrid, Spain Tel +34 917 74 10 00  
La station Atocha est situé à proximité, c’est également à quelques pas des attractions majeures de Madrid

Lundi au samedi 10am to 9pm (gratuit le samedi)
Dimanche 10am à 2.30pm (également gratuit le dimanche)
Frais d’entrées 6 euros.

La Gran Vía

Gran Via

La Gran Via est une artère commerciale de premier plan qui offre outre le shopping, un nombre impressionnant d’hôtels et de grandes salles de cinémas. La Gran Vía est en quelque sorte un petit musée de l'architecture espagnole, le tout débuta au milieu du 19ième siècle. Les urbanistes de l’époque désiraient pourvoir la ville d’une artère principale digne d’un grande capitale et qui relierait la  Calle de Alcalá à la Plaza de España.

La rue compte plusieurs grands édifices de grand style, près de la Calle de Alcala vous trouverez le célèbre Edifico Metropolis, ce dernier fut érigé entre 1907 et 1911. Plus loin se tient l’Edifico Grassy, l’édifice triangulaire surmonté d’une tour est la demeure de la joaillerie de luxe Grassy. Rendu là vous pourrez déjà apercevoir la tour de la Telefonica, cette structure haute de 88M (290pi) pourrait se fondre dans le décor de Chicago aisément. La raison que l’on pourrait évoquer est le fait que l’architecte responsable du projet était un Américain du nom de Louis S. Weeks.

En poursuivant votre chemin vous arriverez à la Plaza del Callao, c’est le cœur du Madrid cinématographique, avec environ 6 salles de diffusion. L’une d’elle, le Capitol, est située dans un magnifique édifice Art Déco.

Rendu à l’autre extrémité de la Gran Via, vous découvrirez la Plaza de Espana où se trouve, entre autre, deux grattes ciel qui ont vu le jour dans les années 50, le Edificio de España et le Torre de Madrid, construit en symétrie. Le site qui attire l’attention du touriste est la statue de Miguel de Cervantes, auteur de Don Quixote de la Mancha. Les touristes aiment se faire photographier devant les statues de Bronze de Don Quixote sur son cheval accompagné de son fidèle écuyer Sancho Panza sur sa mule. Derrière celles-ci se trouve la statue de Cervantes qui contemple sa célèbre création.

Plaza de Toros de las Ventas

Plaza de toros de las Ventas

La Plaza de Las Ventas est la plus grande arène d'Espagne, tant par sa capacité et sa taille que par son prestige. Depuis le 17 juin 1931, les Madrilènes peuvent voir à l’œuvre les plus grands Toréadors d’Espagne. Bien que ce type de divertissement soit controversé, n’oubliez pas qu’à Madrid… la corrida c'est sacré. Il y a une visite guidé pour ceux qui désire découvrir tous les recoins et l'histoire de la corrida et de ses grandes figures dans son musée taurin. La visite des lieux vaut le détour, ne serait-ce que pour s’imprégner de la culture espagnole et mieux comprendre de l'intérieur cette tradition.

Il y évidemment les corridas elles-mêmes, la saison commence en mars et dure jusqu'à octobre mais l'activité la plus importante se déroule durant la Feria de San Isidro au mois de mai avec des corridas tous les jours. La majorité des touristes qui assistent à ces évènements en parle de façon positive, si vous êtes d’emblés contre les corridas pour des raisons d’ordre  moral, il y a plein d’autres choses à faire à Madrid.
Accès: métro Las Ventas (lignes 2 et 5)
Ouverture: de 10h à 13h30 h de mardi à dimanche
Prix: 10€ adulte, 7€ enfant de moins de 12 ans et gratuit pour les enfants de moins de 5 ans pour la visite audio-guidée

Panthéon Royal, Palais & Monastère de l'Escurial

Monastère Escurial

Bien que situé à 45Km au Nord-est de Madrid, le Site royal de Saint Laurent de l'Escurial est un immense complexe comprenant; un musée, un palais qui a déjà servi de résidence royale, un collège bibliothèque, un panthéon des Rois qui est composé de 26 tombes de marbre où reposent les restes des rois des maisons d'Autriche et de Bourbon, à l’exception de quatre et finalement un monastère pour que les bons moines puissent prier pour le repos des âmes de la famille royale. Le panthéon est une œuvre d’art à lui seul, les murs de marbres proviennent de Tolède et ils sont polis ainsi que décorés d'ornementations de bronze doré.

Cette construction au pied-de-mont de la Sierra de Guadarrama est un des plus admirables bâtiments de la Renaissance. Commandé par Philippe II pour lui servir de résidence et pour élever un lieu de sépulture à ses parents, Charles Quint et Isabelle de Portugal, ainsi qu’à lui-même et à sa succession. Vous trouverez au musée et dans le palais des œuvres de Bosch, Greco, Benvenutto Cellini et des douzaines d´autres artistes de première classe. Vous y trouverez également une des plus grande collection de reliques du  monde catholique, répartis dans tout le monastère, mais spécialement dans la basilique Saint-Laurent.
La bibliothèque

La bibliothèque de l'Escurial compte plus de 40 000 ouvrages et parmi eux de véritables chefs-d'oeuvre. On y trouve des manuscrits de saint Augustin et de sainte Thérèse d'Ávila ainsi que la plus grande collection mondiale de manuscrits arabes et hébreux. La bibliothèque contient également la collection personnelle de Philippe II. N'oubliez pas également de lever les yeux pour admirer le splendide plafond décoré par Tibaldi au XVIe siècle. Le monastère de San Lorenzo de El Escorial est situé à environ 45 km de Madrid, sur l'Avda de Juan de Borbon y Battemberg. Le moyen de transport le plus simple reste la voiture. Au départ de Madrid, il vous faudra emprunter l'A6 puis la M505. Sinon, vous avez la possibilité de prendre le train à la gare d'Atocha. Il existe également des cars effectuant la liaison Madrid-l'Escurial. Nous vous recommandons de réserver une journée entière pour visiter le monastère et ses nombreuses annexes.

Plaza de Cibeles

Plaza de Cibeles

Nous avons ici, une des plus belles places de la Capitale espagnol, l’endroit fortement visité est entouré de majestueux édifices. Au centre se trouve la fontaine de Cibèle ou si vous préférez la Fuente de las Cibeles. Cette fontaine est nommée en l’honneur de la déesse romaine Cibèle, qui est la mère des dieux et la déesse de la nature et c’est également un des symboles qui définit Madrid. La fontaine représente la déesse sur un chariot tire par deux lions. La fontaine fut construite entre 1777 et 1782 et est l’œuvre de Ventura Rodriguez. Un des bâtiments qui borde la place est le Palacio de Comunicaciones ou le palais des télécommunications, l’édifice qui ressemble plus à une cathédrale est l’œuvre Antonio Palacios et fut érigé en 1909 et servit jusqu’en 2007, date à laquelle l’édifice devient l’hôtel de ville de Madrid. 

De l’autre côté de la place se trouve un autre bâtiment à la riche architecture, il s’agit de la Banco de Espana, construite entre 1882 et 1891. Finalement le Palais Linares, construit en 1873 par un riche banquier José de Murga est maintenant occupé par la Casa de América, une galerie d’Art et un centre culturel axé sur les arts de l’Amérique latine.
L’endroit est ouvert aux visiteurs

 

Si vous passez plus de 2 jours à Madrid, le troisième jour vous irez flâner du côté des beaux boulevards, peut-être trouver une petite rue qui semble sympa et bientôt ce sera opération Shopping à Madrid

La Casa Botín

Casa Botin

La Casa Botín, maison fondé en 1725, est le plus vieux restaurant du monde selon le livre Guinness des records. C’est également une des références de la cuisine traditionnelle à Madrid. Parmi l’excellente cuisine offerte notons le délicieux cochon de lait et l’agneau rôtis selon le vieux style castillan, dans un four datant de l’année de fondation en 1725.

L’endroit a l'air beaucoup plus petite de l'extérieur qu'il ne l'est vraiment, vous verrez une fois rendu à l’intérieur. Demandez à manger dans la bodega, qui est la cave, l’atmosphère est plus que pittoresque. D’accord, il y a beaucoup de touristes, mais souvenez-vous que nous sommes également des touristes.

C’est l’endroit où les célébrités viennent manger quand ils sont en ville, tel Linda Evans, Jane Seymour, Stacy Keach et Jack Nicholson qui affirme avoir laissé couler une larme en goutant aux escalopes de veau, sans oublier  Hemingway qui cite l’endroit dans son roman Le soleil se lève aussi.

Donc la nourriture est bien, les assiettes généreuses et le prix est élevé, mais souvenez-vous que vous n’allez pas seulement déguster un bon repas, vous allez vivre une expérience que l’on ne vit qu’une fois.
Le restaurant est à quelques pas de la Plaza Major et du Mercado San Miguel
Calle Cuchilleros, 17, 28005 Madrid
Tel : +34 913664217, +34 913663026

 

Plaza Mayor de Madrid

Playa mayor Madrid

La Playa Mayor de Madrid vit le jour en 1690, au centre vous trouverez une statue de Philippe III à cheval. Construite à l'époque où l'Espagne, soit entre 1500 et 1650, c’est à dire au moment où l’Espagne faisait valoir son hégémonie dans le monde. Son architecture rappelle la place des Vosges à Paris ou encore la Plaza St Marco à Venise. Ce pole d’attraction servait anciennement à des corridas, des exécutions ou encore des couronnements. Les bâtiments en bois qui entouraient la place furent détruits par le feu et reconstruits en 1631, 1672 et 1790.

Il subsiste encore de nos jours un grand théâtre vivant où se déroulent foires et concerts. Une promenade autour de la Plaza Mayor vous conduira d'une belle église baroque à une autre, d'un couvent secret et à une taverne célèbre et également à des ruelles étroites et mystérieuses. On y retrouve également la Casa de la Panadería, facilement reconnaissable avec ses fresques, additions récentes qui distinguent sa façade.

 

Le parc d’El Retiro

Parc d'el Retiro

Le parc du Retiro est le parc principal de Madrid, c'est un peu Central Park ou encore Hyde Park et avec ses 118 hectares, mais il arrive de peu derrière ce dernier… en terme de superficie. Le parc actuel est l’accomplissement d’un ancien domaine royal, dont la création se fit entre 1630 et 1640. Les jardins devinrent progressivement parc public pendant le XIX siècle. Aujourd'hui c'est un des endroits les plus couru de Madrid, Madrilènes et touristes aiment profiter de cet oasis de verdure, située derrière Le musée national du Prado.

Le parc abrite un étang, une roseraie et deux palais, dont le Palacio de Cristal qui est un must, soit dit en passant, avec son étang où se côtoient canards, tortues d'eau et poissons.

Ce vestige de l'exposition coloniale de 1887 servit de serre pour le pavillon des Philippines avant de devenir un lieu d'exposition, notamment d'art moderne. Vous y trouverez également la promenade des statues et un lac où il est possible de faire des locations de barques, pour ceux qui préfèrent se la couler douce il y a un bateau qui fait le tour du lac très doucement.  Avis aux touristes, si vous y allez durant l’après-midi, essayez de ne pas faire trop de bruit, car vous êtes au royaume de la sieste.